Barrières à l'entrée dans un secteur
0
(0)

LES BARRIÈRES À L'ENTRÉE DANS UN SECTEUR

Accélérez vos affaires avec ces conseils "Barrières à l'entrée dans un secteur". Analysez et découvrez ce TIP !

Les barrières à l'entrée sont un type de avantage concurrentiel (+) que nous, entrepreneurs, devons savoir trouver pour protéger notre entreprise. Il s'agit d'obstacles de différentes natures qui compliquent ou entravent l'entrée d'autres entreprises en tant que concurrents.

En d'autres termes, ces barrières sont toutes celles qui compliquent ou empêchent les nouveaux concurrents de participer à notre secteur avec une supériorité concurrentielle. Ces barrières peuvent être économiques, juridiques ou même liées à des domaines tels que l'éthique ou l'image publique.

Michael Porter a développé le concept de barrières à l'entrée comme l'une des plus importantes barrières à l'entrée. cinq forces concurrentielles (voir TIP). C'est l'une des variables qui déterminent s'il est rentable pour votre entreprise d'entrer dans un secteur et de maintenir une bonne position concurrentielle. De même, Porter a analysé les difficultés à sortir des marchés. C'est ce que l'on appelle les barrières à la sortie.

Il convient de noter que les barrières à l'entrée sont liées à deux facteurs importants à étudier dans un secteur : le niveau de concurrence et la rentabilité. L'existence de barrières élevées ralentit l'émergence de nouveaux concurrents, ce qui protège les entreprises en place et préserve ainsi leurs attentes en matière de bénéfices.

Les barrières à l'entrée sont généralement liées à un certain nombre de questions importantes. Il peut s'agir de la taille du secteur, des principaux acteurs de l'économie et de la société. canaux de distribution (+) o la préparation nécessaire du personnel impliqué et qui doit être recruté.

PRINCIPALES BARRIÈRES À L'ENTRÉE

Les principales barrières à l'entrée dans un secteur sont les suivantes :

Obstacles économiques : Un capital initial est nécessaire pour entrer sur un marché. Il comprend, par exemple, les dépenses de publicité destinées à faire connaître la nouvelle entreprise et ses produits. De même, des investissements dans le développement technologique et l'innovation sont nécessaires dans un grand nombre de secteurs.

  • Economies d'échelle : Cette condition est remplie lorsque plus le volume de production est élevé, plus le coût de chaque unité supplémentaire produite est faible (économies d'échelle). C'est un avantage pour les entreprises déjà présentes sur le marché. Il est très difficile de concurrencer les entreprises qui ont réussi à créer des modèles d'entreprise hautement évolutifs (voir TIP scalability).
  • Économies d'échelle : Afin de réduire les coûts, les mêmes ressources peuvent être utilisées pour développer plusieurs produits ou services (économies d'échelle). C'est un inconvénient pour une nouvelle entreprise qui ne propose qu'un seul produit.
  • Différenciation des produits : Il se produit lorsque des entreprises établies ont une reconnaissance de la marque ou une base de clientèle bien établie. Cela oblige les nouveaux entrants à investir massivement, par exemple dans la publicité.
  • Exigences importantes en matière de capital de départ : Dans certains cas, des investissements importants sont nécessaires pour se lancer dans la compétition dès le début. Il s'agit, par exemple, des besoins en capitaux pour la recherche et le développement (R&D) ou pour couvrir d'importantes pertes de démarrage.
  • Obstacles juridiques : Il existe différentes licences administratives, allant des plus courantes aux licences exclusives pour pénétrer certains marchés. Il est également parfois nécessaire d'acquérir des brevets et des permis liés à la propriété intellectuelle afin d'éviter des pratiques irrégulières en termes de concurrence.
  • Concentration des actifs stratégiques : Un autre facteur limitant l'entrée de nouveaux concurrents est le fait que l'entreprise dominante a un accès favorable aux matières premières ou dispose de centres logistiques dans des zones stratégiques.

Exemples pratiques d'avantages concurrentiels obtenus en créant des barrières à l'entrée

Barrières à l'entrée sont des obstacles qui rendent difficile ou impossible l'entrée de nouvelles entreprises sur un marché ou dans un secteur. Ces obstacles peut être une source d'avantage concurrentiel pour les entreprises existantes en protégeant leur position sur le marché et en réduisant la concurrence. Voici des exemples concrets d'avantages concurrentiels obtenus grâce à des barrières à l'entrée :

  1. Economies d'échelle : Walmart est un exemple d'entreprise qui a acquis un avantage concurrentiel grâce aux économies d'échelle. Sa grande taille lui permet d'acheter des produits en gros et de négocier des prix plus bas avec les fournisseurs, ce qui lui permet de proposer des prix plus bas aux clients. Cet avantage en termes de coûts crée une barrière à l'entrée pour les concurrents plus petits qui ne peuvent pas rivaliser avec les prix bas de Walmart.
  2. Brevets et propriété intellectuelle : Les entreprises pharmaceutiques, telles que Pfizer et Merck, obtiennent souvent des avantages concurrentiels grâce aux brevets et à la protection de la propriété intellectuelle. Les brevets leur confèrent des droits exclusifs de production et de vente de médicaments pendant une certaine période, empêchant ainsi d'autres entreprises d'entrer sur le marché et de leur faire concurrence.
  3. Forte fidélité à la marque et à la clientèle : Apple est un exemple d'entreprise qui a créé un avantage concurrentiel grâce à une marque forte et à la fidélité de ses clients. La marque Apple est synonyme de qualité, de design et d'expérience utilisateur, ce qui rend les clients fidèles et moins susceptibles de passer à la concurrence. Cette fidélité des clients crée une barrière à l'entrée pour les autres entreprises qui tentent de pénétrer le marché de l'électronique grand public.
  4. Contrôle des ressources clés : De Beers, une société diamantaire, contrôlait une grande partie de l'offre mondiale de diamants bruts. En contrôlant l'accès à cette ressource clé, De Beers a créé une barrière à l'entrée pour les autres entreprises qui tentaient de pénétrer le marché du diamant, ce qui lui a permis de conserver un avantage concurrentiel pendant longtemps.
  5. Réglementation gouvernementale : Les services publics, tels que les compagnies d'électricité et d'eau, bénéficient souvent d'avantages concurrentiels en raison des réglementations gouvernementales qui limitent l'entrée sur le marché. Ces réglementations peuvent inclure des licences exclusives ou des exigences en matière d'investissement dans les infrastructures qui rendent difficile l'entrée de nouvelles entreprises sur le marché.
  6. Exclusivité du réseau de distribution : Coca-Cola dispose d'un avantage concurrentiel sur le marché des boissons grâce à son réseau de distribution étendu et unique. Ce réseau permet à Coca-Cola d'atteindre plus de clients et plus rapidement que ses concurrents, créant ainsi une barrière à l'entrée pour les entreprises qui tentent de pénétrer le marché des boissons.

Ces exemples montrent comment les barrières à l'entrée peuvent aider les entreprises à établir et à maintenir des avantages concurrentiels en protégeant leur position sur le marché et en rendant difficile l'entrée de nouveaux concurrents.

Barrières à l'entrée dans un secteur

Les barrières à l'entrée sont des obstacles qui rendent difficile ou impossible l'entrée de nouvelles entreprises sur un marché ou dans un secteur. Ces barrières peuvent être de différents types et varier selon l'industrie ou le secteur.

LES BARRIÈRES À L'ENTRÉE QUE L'ON PEUT TROUVER DANS DIFFÉRENTS SECTEURS SONT LES SUIVANTES :

  1. Economies d'échelle : Dans certains secteurs, les entreprises peuvent profiter des économies d'échelle pour réduire leurs coûts de production à mesure que leur volume de production augmente. Cela peut créer une barrière à l'entrée pour les nouvelles entreprises qui ne peuvent pas rivaliser avec les faibles coûts de production des entreprises établies.
  2. Capital requis : Certains secteurs, tels que l'industrie automobile ou l'industrie de l'énergie, nécessitent d'importants investissements dans les infrastructures, les machines et les équipements pour démarrer leurs activités. Cet investissement initial élevé peut constituer une barrière à l'entrée pour les entreprises qui ne disposent pas des ressources financières nécessaires.
  3. Accès aux ressources clés : Dans certains secteurs, le contrôle des ressources clés, telles que les matières premières ou les emplacements de choix, peut être crucial pour la réussite. Si les entreprises établies contrôlent ces ressources, il peut être difficile pour les nouvelles entreprises d'y accéder, ce qui crée une barrière à l'entrée.
  4. Expertise et expérience : Dans les secteurs hautement spécialisés ou technologiques, tels que la biotechnologie ou la fabrication de semi-conducteurs, les entreprises peuvent avoir besoin d'une expertise et d'une expérience spécifiques pour être compétitives. Cette spécialisation peut être difficile à acquérir pour les nouvelles entreprises, créant ainsi une barrière à l'entrée.
  5. Réglementation gouvernementale : Dans certains secteurs, les réglementations gouvernementales peuvent rendre difficile l'entrée de nouvelles entreprises sur le marché. Par exemple, les entreprises pharmaceutiques doivent se conformer à des réglementations strictes et obtenir l'approbation des autorités sanitaires avant de pouvoir commercialiser leurs produits. Ces réglementations peuvent être coûteuses et prendre du temps, créant ainsi une barrière à l'entrée.
  6. Brevets et propriété intellectuelle : Les brevets et autres types de protection de la propriété intellectuelle peuvent constituer des barrières à l'entrée dans des secteurs où l'innovation et la recherche sont essentielles au succès, tels que la technologie ou les produits pharmaceutiques.
  7. Fidélité à la marque et coûts de changement : Dans les secteurs où les consommateurs sont fidèles à des marques établies ou où les coûts de changement sont élevés, il peut être difficile pour les nouveaux entrants d'attirer des clients et de gagner des parts de marché. Par exemple, dans le secteur de la téléphonie mobile, les clients peuvent être réticents à changer de fournisseur en raison des tracas liés au changement de numéro ou de la perte des avantages liés à leur forfait actuel.
  8. Réseaux de distribution et accès au marché : Dans certains secteurs, il est essentiel d'avoir accès à un réseau de distribution efficace et performant pour atteindre les clients et être compétitif. Les entreprises établies peuvent avoir des accords exclusifs avec des distributeurs ou contrôler l'infrastructure de distribution, ce qui rend l'accès au marché difficile pour les nouveaux venus.

Ce ne sont là que quelques-unes des barrières à l'entrée que l'on peut rencontrer dans différents secteurs. Identifier et surmonter ces barrières est un défi majeur pour les nouvelles entreprises qui cherchent à entrer sur un marché existant et à y être compétitives.

Dans le cadre de la Les 5 forces de Porter (+), Pour se protéger des nouveaux "entrants", il est nécessaire de créer des barrières à l'entrée.

  • Dépenses d'investissement : en particulier dans les secteurs où les économies d'échelle sont importantes ou dans les monopoles naturels.
  • Réglementation du marché : dans les cas extrêmes, elles peuvent rendre l'entrée sur le marché impossible en établissant un monopole légal.
  • Déversement : le concurrent fixe un prix inférieur au coût de revient, ce qui entraîne une perte que l'entrant ne peut pas se permettre. Cette pratique est illégale dans de nombreux cas, mais difficile à prouver.
  • La propriété intellectuelle : Les brevets donnent le droit légal d'exploiter un produit pendant une certaine période.
  • Economies d'échelle : les entreprises expérimentées et de grande taille produisent à un coût inférieur à celui des petites entreprises et des entreprises nouvellement créées et peuvent donc fixer un prix que les nouvelles entreprises ne peuvent pas se permettre de payer
  • La mondialisation : L'entrée de concurrents mondiaux sur un marché local rend difficile l'entrée de concurrents locaux.
  • Fidélisation des consommateurs : Les consommateurs peuvent être réticents à changer un produit auquel ils sont habitués.
  • Publicité : Les entreprises établies peuvent compliquer la tâche des nouveaux arrivants en engageant des dépenses publicitaires extraordinaires que ces derniers ne peuvent pas se permettre.
  • R&D : Certains marchés, comme celui des microprocesseurs, exigent un tel niveau d'investissement en R&D qu'il est presque impossible pour les nouvelles entreprises d'atteindre le niveau de connaissance des entreprises établies.
  • les coûts irrécupérables : Un investissement qui ne peut être récupéré si l'on souhaite sortir du marché augmente le risque d'entrée sur le marché.

Par exemple, l'obstacle par excellence est la brevetabilité, n'est-ce pas ? Oui, mais... à quoi cela sert-il pour une startup (du moins pour une startup qui n'est pas fortement capitalisée ou qui n'est pas dans le secteur de la pharmacie/santé) ? Lorsque nous parlons de brevets, nous ne devons pas seulement prendre en compte leur coût initial... mais aussi la nécessité d'établir des stratégies défensives en cas d'éventuels litiges.

Et c'est typiquement là qu'une startup à petite capitalisation est vendue : une procédure judiciaire dans laquelle une grande entreprise attaque le brevet de la startup peut la tuer, même si elle a tous les droits et tous les arguments (il ne s'agit pas seulement de savoir qui a "raison", mais aussi qui a suffisamment d'argent pour le prouver).

Comment un entrepreneur peut-il créer des barrières à l'entrée pour obtenir un avantage concurrentiel ?

Un entrepreneur peut créer des barrières à l'entrée pour protéger son entreprise et obtenir un avantage concurrentiel sur son marché.

VOICI QUELQUES STRATÉGIES QU'UN ENTREPRENEUR PEUT UTILISER POUR ÉTABLIR DES BARRIÈRES À L'ENTRÉE :

  1. Innovation et développement de produits : Le développement de produits ou de services innovants et brevetables peut constituer une barrière efficace à l'entrée. Les brevets et autres types de protection de la propriété intellectuelle peuvent empêcher les concurrents de copier directement les innovations et les technologies d'une entreprise.
  2. Établir une marque forte : La construction d'une marque forte et reconnue peut constituer une barrière importante à l'entrée. Lorsque les consommateurs sont très fidèles à une marque, il est plus difficile pour les nouveaux concurrents d'entrer sur le marché et de s'emparer d'une part de marché significative.
  3. Accès exclusif à des ressources clés : Si un entrepreneur peut s'assurer un accès exclusif à des ressources clés, telles que des matières premières, des emplacements de choix ou des fournisseurs, il peut rendre difficile l'entrée de concurrents sur le marché.
  4. Economies d'échelle : Si une entreprise peut réaliser des économies d'échelle et réduire ses coûts de production à mesure que son volume de production augmente, il peut être plus difficile pour des concurrents plus petits ou nouveaux de rivaliser en termes de prix.
  5. Réseaux de distribution et relations commerciales : L'établissement d'accords exclusifs ou préférentiels avec les distributeurs et les fournisseurs peut rendre difficile l'entrée de nouveaux concurrents sur le marché. Il peut s'agir d'accords de distribution exclusive, de contrats à long terme avec des fournisseurs clés ou d'accords de licence qui limitent la concurrence.
  6. Expérience et expertise : Dans les secteurs hautement spécialisés ou technologiques, l'expérience et les connaissances techniques peuvent constituer une barrière à l'entrée. Si un entrepreneur peut embaucher des experts dans son domaine ou s'associer avec eux, il peut rendre difficile l'imitation de son produit ou de son service par ses concurrents.
  7. Culture et gestion de l'entreprise : La création d'une culture d'entreprise unique et d'une gestion interne solide peut constituer une barrière à l'entrée. La capacité d'attirer et de retenir les talents et de favoriser un environnement de travail qui encourage l'innovation et l'engagement en faveur de la qualité peut constituer un avantage concurrentiel difficile à reproduire.
  8. Respect de la réglementation et octroi de licences : Dans certains secteurs, le respect des réglementations gouvernementales et l'obtention des licences nécessaires peuvent être coûteux et prendre du temps. Si un entrepreneur parvient à se conformer efficacement à ces exigences et à obtenir les licences nécessaires, il peut créer une barrière à l'entrée pour les autres concurrents qui ne veulent pas ou ne peuvent pas se conformer à la réglementation.

En créant des barrières à l'entrée efficaces, un entrepreneur peut protéger son entreprise de la concurrence et conserver un avantage compétitif sur son marché. Cela peut contribuer à une la croissance durable et le succès à long terme de l'entreprise.

APPLICATION DE CE CONSEIL À VOTRE PROJET

QUIZ

PENSER À VOUS

PENSEZ À AIDER LES AUTRES

Notez ce TIP !

Cliquez sur les étoiles pour évaluer

Cote "0" - Moyenne " - Moyenne0"

Aucun vote pour le moment, soyez le premier à voter !

Nous sommes désolés que vous ne l'ayez pas trouvé utile.

Aidez-nous à améliorer ce TIP !

Laissez-nous un commentaire et dites-nous comment vous amélioreriez ce TIP.

Copyright © mentorDay. La reproduction totale ou partielle n'est autorisée que pour aider les entrepreneurs à titre gratuit, en mentionnant toujours l'auteur. "mentorDay"

  • mentorVIRTUAL: Soy tu mentorVIRTUAL. ¿alguna pregunta?

La respuesta tardará unos 20 segundos. Generando respuesta ...

ENJEUX

Commentaires
Tous les commentaires.
Commentaires

Aller au contenu principal