Étude de cas Comment un Business Angel investit-il ?
3
(2)

ÉTUDE DE CAS NESTLE

Juan est un business angel à la recherche de nouvelles opportunités d'investissement dans des start-ups. Il a participé à plusieurs forums sur l'entrepreneuriat où il a rencontré de nombreuses startups intéressantes, mais il en a finalement trouvé trois qu'il a particulièrement appréciées.

Après avoir discuté avec les fondateurs et analysé les informations qu'ils lui ont fournies dans le dossier de l'investisseur, Juan a décidé qu'il souhaitait créer une entreprise. diligence raisonnable (+) Les entreprises finalistes ont été sélectionnées pour s'assurer qu'elles étaient conformes à leur stratégie d'investissement.

Après avoir fait preuve de diligence raisonnable, Juan a décidé d'investir dans l'une des entreprises finalistes. Après avoir négocié le prix de l'investissement, Juan a commencé à travailler sur le pacte d'actionnaires. Il voulait s'assurer que la société avait une bonne structure de gouvernance et que son investissement serait protégé.

Finalement, John a accepté un contrat de partenariat (+) avec les fondateurs de l'entreprise et réalisé l'investissement. En tant que business angel, vous savez que le succès de l'entreprise dépendra en grande partie de votre participation active à la gestion et au suivi de l'entreprise.

Juan commence donc à consacrer beaucoup de temps au suivi de la startup, à assister aux réunions du conseil d'administration et à offrir son expérience et ses connaissances pour aider l'entreprise à atteindre ses objectifs de croissance. Il aide également l'entreprise à entrer en contact avec d'autres investisseurs et avec des personnes-ressources de valeur dans le secteur.

En un mot, Juan a trouvé une startup en laquelle il croit et a investi du temps et des ressources pour l'aider à se développer. Votre rôle en tant que business angel ne consiste pas seulement à fournir des fonds, mais aussi à offrir son expertise et ses connaissances pour aider l'entreprise à atteindre son plein potentiel.

Réflexions de John

Le processus d'investissement providentiel peut être long et exigeant. Tout d'abord, il est nécessaire de rechercher et de trouver de bonnes opportunités d'investissement dans les start-ups. Pour ce faire, il faut assister à des événements et à des forums sur l'entrepreneuriat, lire des publications spécialisées et, d'une manière générale, rester attentif à ce qui se passe sur le marché.

Une fois qu'un business angel a trouvé une entreprise qui l'intéresse, il demande généralement une le jeu de l'investisseur (+) pour approfondir l'analyse de l'opportunité. À partir de là, un processus d'évaluation de l'entreprise est mis en place, qui peut inclure la réalisation d'une étude d'impact sur l'environnement. la diligence raisonnable (+).

Ce processus d'évaluation est essentiel pour réduire le risque d'investissement. Les investisseurs providentiels doivent s'assurer que l'entreprise dispose d'une équipe de direction solide, d'une stratégie commerciale claire et d'une vision réaliste de son potentiel de croissance.

Après l'évaluation initiale, le business angel peut établir une liste restreinte d'entreprises finalistes dans lesquelles il souhaite investir. Il peut souhaiter mener des recherches plus approfondies, notamment en procédant à des vérifications préalables plus détaillées et en rencontrant l'équipe de direction de l'entreprise.

Enfin, si le business angel est convaincu du bien-fondé de l'opportunité d'investissement, le processus de négociation des conditions de l'investissement commence. Il peut s'agir de négocier l'évaluation de l'entreprise et l'accord des partenaires.

Une fois l'investissement conclu, le travail du business angel n'est pas terminé. Le suivi et la gestion de l'investissement constituent une partie essentielle du rôle du business angel. Il peut s'agir de siéger au conseil d'administration de l'entreprise et de consacrer du temps et des ressources pour aider l'entreprise à atteindre ses objectifs de croissance.

En conclusion, le processus d'investissement des business angels peut être long et exigeant. Il faut beaucoup de temps et de ressources pour identifier, évaluer et suivre de près les entreprises dans lesquelles on souhaite investir. Toutefois, ce processus peut également être gratifiant, car il peut déboucher sur des opportunités d'investissement passionnantes et rentables dans des entreprises en phase de démarrage.

Partie 1 (après quelques années) : absence de sortie de l'investissement

Supposons que Jean décide d'investir dans une autre startup, appelée ABC, qui travaille au développement d'une application mobile pour le suivi de la santé et de l'activité physique.

Après avoir fait preuve de diligence raisonnable, Juan a décidé d'investir $50 000 dans ABC en échange de 5% de propriété de l'entreprise. Bien que ce ne soit pas la norme pour un investisseur providentiel, Juan a travaillé en étroite collaboration avec l'équipe de direction pour aider l'entreprise à se développer et à atteindre ses objectifs.

Deux ans plus tard, ABC n'a toujours pas réussi à atteindre ses objectifs. seuil de rentabilité (+) et luttait pour rester à flot. John s'inquiète de la situation et décide de vendre sa participation à un autre investisseur.

Toutefois, en raison de la situation difficile de l'entreprise, il n'a pas pu trouver d'acheteur disposé à payer ce qu'il considérait comme un prix équitable. En conséquence, John n'a pas pu récupérer son investissement et a perdu son capital investi.

L'échec de l'investissement de Juan dans ABC s'explique par plusieurs raisons. Tout d'abord, le modèle d'entreprise de la société était fragile et elle avait du mal à générer des revenus. En outre, le marché des applications mobiles de santé et de fitness était devenu très concurrentiel, ce qui rendait la croissance de l'entreprise difficile. Enfin, le manque d'acheteurs intéressés par sa participation rendait la vente difficile et limitait sa capacité à récupérer son investissement.

En conclusion, l'échec de l'investissement de Juan dans ABC est dû à un certain nombre de facteurs, notamment un modèle d'entreprise instable, un marché concurrentiel et l'absence d'acheteurs intéressés par sa participation. Ce cas souligne l'importance d'un contrôle préalable approfondi avant d'investir, ainsi que la nécessité d'être réaliste quant aux perspectives de croissance d'une start-up et aux chances d'une sortie rentable.

Deuxième partie, la sortie arrive

Juan est un business angel expérimenté qui a investi dans plusieurs startups au fil des ans. Récemment, il a investi dans une startup appelée Xyz, qui développe des logiciels pour la gestion des données des petites entreprises.

Après avoir fait preuve de diligence raisonnable, Juan a décidé d'investir 100 000 euros dans Xyz en échange de 10% de propriété de l'entreprise. Il a également rejoint le conseil d'administration de l'entreprise et a commencé à travailler en étroite collaboration avec l'équipe de direction pour aider l'entreprise à atteindre ses objectifs.

Au cours des deux années suivantes, Xyz a connu une croissance significative et est devenu un acteur majeur sur son marché. L'entreprise a lancé un cycle de financement et Juan a décidé de vendre sa participation. Grâce au travail qu'il a effectué au sein de l'entreprise et au fait que Xyz est désormais dans une position plus forte, il a pu vendre sa participation pour 250 000 euros, ce qui lui a permis d'obtenir un rendement de 150% sur son investissement initial.

Juan a pu vendre sa participation dans Xyz pour plusieurs raisons. Tout d'abord, la réussite de l'entreprise et le renforcement de sa position sur le marché avaient augmenté sa valeur. En outre, le travail de Juan au sein de l'entreprise avait amélioré les relations entre lui et les fondateurs, ce qui a permis une transition en douceur de la propriété.

En résumé, l'investissement de Juan dans Xyz a été un succès grâce à son expérience et à sa collaboration étroite avec l'entreprise. Il a également bénéficié du succès de l'entreprise sur le marché et de l'augmentation de sa valeur. Enfin, la vente réussie de sa participation a été rendue possible par sa relation positive avec les fondateurs et sa position d'investisseur respecté et expérimenté sur le marché.

Quatrième partie, la diversification 

Pour reprendre le cas de John, après la perte de son investissement dans ABC, il a pris conscience de l'importance de l'investissement dans l'entreprise. diversifiez votre portefeuille (+) L'objectif est de réduire votre exposition au risque et d'augmenter vos chances de réussite.

Pour ce faire, Juan a commencé à participer à une série d'événements et de forums dans différentes zones géographiques et différents secteurs d'activité. Il a également élargi son réseau à d'autres business angels, investisseurs institutionnels et conseillers en création d'entreprise.

En investissant dans diverses start-ups, qu'il s'agisse de technologies matures ou innovantes, Juan a réussi à diversifier son portefeuille. Il a investi dans une société de logiciels d'intelligence artificielle, une société de solutions logicielles de gestion des ressources humaines et une troisième qui développait une technologie pour l'agriculture de précision.

Grâce à son approche de la diversification, Juan a pu réduire son exposition au risque et augmenter ses chances de réussite. Bien que tous ses investissements n'aient pas été couronnés de succès, son approche stratégique lui a permis de conserver un portefeuille solide et diversifié.

En conclusion, le cas de Juan met en évidence l'importance de la diversification dans l'investissement dans les start-ups. En investissant dans une variété de secteurs et de technologies, Juan a pu réduire son exposition au risque et augmenter ses chances de réussite. Bien que tous ses investissements n'aient pas donné lieu à des bénéfices, son approche stratégique lui a permis de conserver un portefeuille solide et diversifié.

Cinquièmement, suivi du portefeuille et désinvestissement

Après plusieurs années d'investissement dans des startups, le portefeuille de Juan s'est considérablement étoffé. Il détenait désormais des participations dans plus de dix startups, chacune d'entre elles nécessitant une attention et un suivi importants.

Au fur et à mesure que ses investissements prenaient de l'ampleur, Juan s'est rendu compte qu'il était de plus en plus difficile de suivre correctement chacun d'entre eux. Chaque entreprise avait ses propres défis et opportunités, ce qui nécessitait une approche personnalisée et une connaissance détaillée du marché et de la technologie.

Pour tenter de suivre ses investissements, Juan a consacré beaucoup de temps à la gestion et au suivi de ses avoirs. Il a entretenu des communications régulières avec les équipes de gestion des entreprises et s'est assuré qu'il était au courant de toute évolution du marché ou du secteur susceptible d'influer sur les performances des entreprises.

Cependant, même avec cette approche ciblée, John a constaté qu'il était difficile de se tenir au courant de tous ses investissements. Certaines entreprises requièrent plus d'attention que d'autres, ce qui signifie souvent que certains titres ne reçoivent pas l'attention qu'ils méritent.

En outre, le suivi de participations multiples dans des entreprises en phase de démarrage devient souvent encore plus compliqué lorsque les entreprises connaissent une croissance rapide ou un succès commercial. Lorsqu'une entreprise commence à se développer, la gestion des investissements devient plus compliquée car l'accent passe de la construction d'une entreprise à la gestion d'une entreprise en croissance.

EN CONCLUSION :

Le suivi d'un portefeuille de participations dans une start-up peut s'avérer extrêmement difficile pour un business angel, en particulier lorsque le portefeuille est important et diversifié.

S'il est important de consacrer du temps et des efforts à chaque participation pour maximiser le succès de l'investissement, cela peut être difficile à réaliser dans la pratique, en particulier lorsqu'il s'agit de start-ups connaissant une croissance et un succès rapides.

Notez ce TIP !

Cliquez sur les étoiles pour évaluer

Cote "2" - Moyenne " - Moyenne3"

Aucun vote pour le moment, soyez le premier à voter !

Nous sommes désolés que vous ne l'ayez pas trouvé utile.

Aidez-nous à améliorer ce TIP !

Laissez-nous un commentaire et dites-nous comment vous amélioreriez ce TIP.

Copyright © mentorDay. La reproduction totale ou partielle n'est autorisée que pour aider les entrepreneurs à titre gratuit, en mentionnant toujours l'auteur. "mentorDay"

  • mentorVIRTUAL: Soy tu mentorVIRTUAL. ¿alguna pregunta?

La respuesta tardará unos 20 segundos. Generando respuesta ...

ENJEUX

Commentaires
Tous les commentaires.
Commentaires

Aller au contenu principal