RISQUES ET ASSURANCES DANS L'INTERNATIONALISATION
Ce TIP fait partie du programme d'accélération des entreprises. (voir +) Recevez toutes les aides gratuites pour booster votre projet (registre). Nouez des contacts lors du prochain événement de réseautage (voir+)

4.6
(18)

RISQUES ET ASSURANCES DANS L'INTERNATIONALISATION

Accélérez votre activité grâce à ces conseils d'experts sur le thème "Risques et assurances dans l'internationalisation". Analysez et découvrez ce TIP !

L'internationalisation entraîne des risques supplémentaires dont nous devons être conscients et que nous devons atténuer, dans la mesure du possible, par des assurances ou d'autres mesures. Nous énumérons les risques les plus fréquents et les assurances disponibles pour les atténuer. 

RISQUES LIÉS AU TAUX DE CHANGE

Le risque de taux de change survient lors de la fixation des prix. A partir de ce moment les éventuelles fluctuations des taux de change modifient le bénéfice attendu de la transaction, dans une plus ou moins grande mesure, et dans un sens favorable ou défavorable.

  • Si votre entreprise a des dettes ou des créances futures et que ces engagements financiers sont dans une autre devise, l'entreprise peut être exposée à des pertes dues aux fluctuations des taux de change.
  • Si vos activités sont menées dans une devise étrangère, il est possible que la valeur de la devise change entre le moment où l'accord est conclu et la date de règlement de la transaction. 

Vous pouvez éliminer le risque en négociant, transférant ainsi le risque à votre client. Toutefois, si vos concurrents effectuent leurs transactions en monnaie locale, vous devrez peut-être en faire autant. 

Heureusement, Il existe des mécanismes de couverture de ce risque, tels que l'assurance contre le risque de change ou les options sur devises..

LES MÉCANISMES DE COUVERTURE DES RISQUES

ASSURANCE TAUX DE CHANGE

Il existe un certain nombre de produits financiers sur le marché pour minimiser le risque de travailler avec des monnaies locales. Le principal mécanisme de couverture du risque de change est l'utilisation de l'euro. assurance taux de change.

L'assurance taux de change consiste en une contrat d'achat ou de vente de devises à terme qui permet de connaître à l'avance le prix de règlement de la devise contractée pour un montant donné et pour une date future déterminée.. L'assurance change est une vente et un achat ferme avec une date future, de sorte que les deux parties sont obligées d'exécuter le contrat, quel que soit le prix du marché de la devise contractée à la date d'échéance.

Le contrat d'assurance change intègre donc un droit, mais aussi une obligation ! !!

QUE DOIS-JE FAIRE SI JE NE PEUX PAS RESPECTER L'ASSURANCE TAUX DE CHANGE ?

S'agissant d'une vente et d'un achat fermes mais différés, la rupture d'une assurance de change entraîne une opération de vente et d'achat inversée et, par conséquent, d'éventuelles différences - pour ou contre - entre les prix initiaux et les prix au moment de la rupture. Ces différences seront en faveur ou en défaveur du client.

AVIS D'EXPERT

Si nécessaire, une couverture de taux de change peut être reconduite à une nouvelle échéance, utilisée de manière anticipée ou même faire l'objet d'un défaut avant l'échéance. Il faut savoir que, s'agissant d'un achat et d'une vente impliquant des taux d'intérêt, un défaut de paiement entraîne des différences de prix qu'il faudra comptabiliser, et un décalage dans le temps entraîne une mise à jour des taux d'intérêt.

OPTION SUR DEVISES ÉTRANGÈRES

Une alternative à l'assurance taux de change qui incorpore le droit mais n'entraîne pas d'obligation est l'assurance taux de change. option sur devises étrangères. Une option en devise étrangère est un un contrat qui donne à son titulaire le droit, mais non l'obligation, d'acheter ou de vendre une certaine quantité de devises à un taux de change fixe appelé prix d'exercice, ou prix d'exercicecontre le paiement d'une prime à l'auteur de l'option.

AUTRES MÉCANISMES

Il existe également des mécanismes d'élimination ou de contrôle du risque de change qui sont formés à partir de combinaisons d'options. Cela permet de bénéficier de l'évolution favorable des taux de change sans payer de prime. En raison de leurs caractéristiques, ces alternatives ne sont pas largement utilisées. Parmi ces combinaisons, on peut citer le tunnel, l'option mixte et le avant plus.

RISQUE COMMERCIAL

CLIENTS

Faites toujours une enquête approfondie sur vos clients pour vérifier qu'ils sont solvables. Même dans les pays considérés comme à faible risque, il est tout à fait possible de rencontrer des clients à haut risque.Il est donc toujours utile de procéder à une vérification supplémentaire afin de négocier en toute sérénité. 

Afin de minimiser le risque de paiement, il est conseillé de contracter une assurance-crédit à l'exportationDans le domaine du commerce extérieur, les difficultés à obtenir des informations adéquates et suffisantes de la part du client, les différentes coutumes commerciales et la diversité des environnements juridiques augmentent considérablement les risques commerciaux.

EN FONCTION DU STADE DE L'OPÉRATION ET DE LA PARTIE TOUCHÉE, ON PEUT DISTINGUER :
  • Résiliation unilatérale du contrat. Le risque encouru par le vendeur, avant la livraison des marchandises, dans le cas où l'acheteur ne veut pas ou ne peut pas accepter la livraison des marchandises.
  • Non-paiement. Il s'agit du risque commercial par excellence, que le vendeur encourt lorsque l'acheteur, à qui les marchandises commandées ont été livrées, ne remplit pas son obligation de paiement.
  • Livraison. L'acheteur doit envisager la possibilité que les marchandises reçues ne répondent pas aux exigences contractuelles : elles ne sont pas conformes à la qualité attendue, ne sont pas livrées à temps ou ne sont pas livrées du tout.

La distance entre le retard de paiement et le non-paiement est courte et parfois facile à parcourir.

NE PAS OUBLIER
  • Demandez des rapports d'activité complets aux clients ou fournisseurs potentiels.
  • Inclure dans le contrat des dispositions sur la loi applicable, les tribunaux compétents et l'arbitrage. 
  • Disposer de garanties de paiement ou d'exécution contractuelle adaptées au contrat envisagé.
  • Inclure la condition Incoterms, avec une référence expresse aux Incoterms 2020.
  • Souscrire une assurance avec une couverture suffisante et en fonction du risque réel encouru. 
  • S'assurer que le contrat de transport correspond à l'envoi effectué et qu'il est complet et acceptable en fonction du moyen de paiement.

ASSURANCE-CRÉDIT À L'EXPORTATION

L'assurance-crédit à l'exportation est un instrument utile pour exporter en couvrant les risques inhérents aux transactions commerciales internationales. Il peut s'agir de risques de résiliation de contrat, de risques de non-paiement, de risques liés à des investissements à l'étranger ou à une mauvaise exécution des garanties. 

L'entreprise leader sur le marché espagnol (en termes de risques commerciaux ainsi que de risques politiques et extraordinaires) est la suivante Compañía Española de Seguros de Crédito a la Exportación (Compagnie espagnole d'assurance-crédit à l'exportation). CESCE offre une large gamme de produits pour son propre compte ou pour le compte de l'État (exclusivement dans ce cas), mais toujours en son propre nom. Les institutions qui exercent cette activité dans les différents pays, comme le CESCE en Espagne, sont connues au niveau international sous le nom d'OCE (agences de crédit à l'exportation), agences de crédit à l'exportation), et constituent collectivement l'une des principales sources de financement du commerce international dans le monde.

Pour protéger votre entreprise contre le non-paiement, il est important d'assurer vos opérations d'exportation, même si votre client est une connaissance ou une entreprise de confiance dans un pays à faible risque. La compagnie d'assurance que vous avez choisie couvrira les risques de paiement dans le commerce international. 

L'ASSURANCE DES BIENS

En raison de l'exportation, nos marchandises passeront un certain nombre de jours en transit avec les risques de dommages, de perte ou de retard qui en découlent. Bien que les biens soient légalement protégés, cela ne suffit souvent pas. Il convient de minimiser les risques en souscrivant une assurance des marchandises pour couvrir la valeur des pertes ou des dommages physiques subis par les marchandises pendant le transport.

  • Risque que les biens que le vendeur met à la disposition de l'acheteur ne répondent pas aux exigences contractuelles de qualité, de délai et de mode de livraison, ou qu'ils n'arrivent pas du tout.
  • Risque de transport, logistique : Le commerce international implique de plus grandes distances entre le point de départ et d'arrivée des marchandises, et donc une augmentation significative du risque. C'est pourquoi il est important de faire appel à des entreprises de logistique fiables, expertes dans le ou les marchés vers lesquels nous allons exporter ou importer. Des sociétés d'expédition, si possible avec leur propre structure, capables de gérer nos opérations, tant conventionnelles que triangulaires si nécessaire.

La nature même du processus d'exportation et d'importation signifie que les marchandises peuvent être en transit pendant de nombreux jours, avec le risque de dommages, de perte ou de retard. Le site la plupart des entreprises internationales ont très prudent dans le la manutention des marchandises afin de minimiser ces risques.

Toutefois, il est sage d'assurer vos biens en fonction de leur valeur, afin d'être suffisamment couvert en cas de problème. L'assurance du fret couvre les pertes ou dommages physiques subis par les marchandises pendant leur transit et couvre le transport par air, route, rail et mer..

Les Incoterms® de l'opération détermineront qui est responsable de la souscription de l'assurance. En tant qu'exportateur, vous êtes obligé de souscrire une police d'assurance pour les Incoterms® CIF et CIP. Et dans ce cas, vous devez tenir compte de ces coûts dans votre budget.

AUTRES RISQUES

PAYS DE RISQUE

L'expression "risque pays" est généralement utilisée pour désigner le évaluation commune des dangers que représente un pays donné pour les affaires internationales. Certaines entreprises utilisent désormais l'écart entre le rendement des obligations d'un pays et celui des bons du Trésor américain comme indicateur du risque pays.

Les facteurs locaux qui peuvent affecter l'entreprise : 

  • Les contrôles des changes empêchant la libération et le transfert de fonds.
  • Restrictions à l'importation imposées après la signature du contrat.
  • Événements politiques ou mesures économiques qui empêchent ou retardent le transfert de paiement.
  • L'instabilité du système bancaire local.
  • La guerre, les troubles civils et les catastrophes naturelles.
RISQUE ÉCONOMIQUE

Le risque associé aux variations du cycle économique d'un pays donné. Le danger que représente un ralentissement économique défavorable pour l'économie, ainsi que l'impact des problèmes sociaux.

RISQUE DE FRAUDE 

Le risque de fraude qui existe dans les relations commerciales internationales. Elle peut augmenter lorsque nous commençons sans expérience. Il s'agit d'une véritable tromperie préméditée en vue d'un enrichissement illicite, et non d'un simple désaccord commercial plus ou moins intentionnel.

RISQUE POLITIQUE

Elle est associée aux actions des organes gouvernementaux d'un pays qui, en raison de leur interventionnisme, affectent négativement les entreprises. C'est le cas des changements de réglementation, des changements dans leur application. En bref, les actions des administrations publiques qui sont préjudiciables à votre entreprise.

Instabilité du gouvernement ou du régime politique, causée par des problèmes socio-économiques (pauvreté, chômage et conflits du travail, faible revenu par habitant, récession industrielle ou économique, niveaux élevés d'inflation, etc.) ; politiques (conflits entre factions ou partis politiques, subversion armée, violence ou guerre civile, tentatives de coup d'État, etc.)

Adoption de certaines politiques par les gouvernements constitués qui affectent directement le fonctionnement des entreprises, telles que la nationalisation de secteurs de l'économie : expropriation d'actifs ; limitation ou modification substantielle des droits de transférer des bénéfices à l'étranger ou de rapatrier des capitaux ; révocation unilatérale par l'État de contrats avec des entreprises étrangères, entre autres.

RISQUE LÉGAL

Les différences entre les systèmes juridiques et leur impact potentiel sur le succès de la transaction doivent être analysées lorsque l'on s'engage dans des relations commerciales avec l'étranger. Les lois applicables, l'existence de conventions internationales sur certaines matières ou le coût économique d'un litige à l'étranger sont des aspects à prendre en compte.Dans certains cas, ils peuvent être mineurs et dans d'autres, ils peuvent rendre l'opération déconseillée.

Il est donc conseillé, inclure une clause d'arbitrage dans les contrats internationaux et les accords commerciaux, Il est d'usage de s'adresser à la Cour internationale d'arbitrage de la Chambre de commerce internationale. Il est également conseillé de le faire, inclure une référence à la juridiction applicable. Il est souhaitable d'inclure une clause d'arbitrage dans les contrats internationaux ou, en son absence, dans la documentation échangée reflétant l'accord commercial.

L'une des clauses les plus couramment utilisées est celle qui soumet la procédure d'arbitrage à la Cour internationale d'arbitrage de la CCI, dont la norme est la suivante : "Tous les différends relatifs au présent contrat seront définitivement tranchés selon le Règlement de conciliation et d'arbitrage de la Chambre de commerce internationale par un ou plusieurs arbitres nommés conformément audit Règlement". En outre, il peut également être approprié d'inclure une référence à la juridiction applicable.

RISQUE DOCUMENTAIRE

Le risque documentaire est le risque qui se produit à la suite de difficultés dans le dédouanement ou l'expédition des marchandises en raison de l'absence ou de l'insuffisance des documents douaniers requis.

Si nous sommes des Européens et que nous commençons notre internationalisation par pays dans le l'Union européenneDans l'UE, certains de ces risques disparaissent ou sont minimisés. Le marché commun, qui permet la libre circulation des citoyens (travailleurs), des biens, des services et des capitaux entre les 28 pays de l'UE, est un élément clé du marché commun. UELa stabilité politique de l'environnement, l'absence de barrières douanières et le fait que nous partageons les mêmes réglementations et la même monnaie (l'euro est utilisé dans 19 pays) font qu'il est infiniment plus facile d'aborder n'importe quel marché de l'UE que celui d'un pays tiers.

LES TYPES DE GARANTIE UTILISÉS DANS L'INTERNATIONALISATION

GARANTIE DE SOUMISSION

Son but est de garantir qu'un soumissionnaire ne retirera pas ou ne modifiera pas son offre jusqu'à l'attribution finale et que, si le marché lui est attribué, il acceptera et signera le contrat conformément aux conditions proposées. - Garantie de performance. Elle assure un paiement à l'acheteur dans le cas où le vendeur n'exécute pas de manière adéquate, ou en totalité, ou dans les délais prévus, ses obligations contractuelles. 

GARANTIE DE MAINTENANCE

Elle couvre la période de maintenance convenue contractuellement, pendant laquelle le fournisseur reste responsable du bon fonctionnement de la machine. 

GARANTIE DE PAIEMENT ANTICIPÉ

Elle garantit le remboursement de l'intégralité du montant avancé et, le cas échéant, des intérêts. 

GARANTIE DE PAIEMENT

Les garanties peuvent être utilisées comme mécanisme pour sécuriser les obligations de paiement découlant d'une vente ou d'un achat ou de la prestation de services. Les garanties de paiement sont une alternative au crédit documentaire. 

LES GARANTIES VIS-À-VIS DES AUTORITÉS DOUANIÈRES OU DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

Il s'agit notamment des garanties douanières, des carnets ATA pour l'exportation temporaire d'échantillons à valeur commerciale, des garanties de transit communautaire, etc. 

LETTRE DE GARANTIE

Il n'a pas de signification spécifique. Cependant, il apparaît souvent en rapport avec les documents de vente et de transport de marchandises, lorsque ceux-ci sont manquants ou défectueux.

APPLICATION DE CE CONSEIL À VOTRE PROJET

QUIZ

PENSER À VOUS

PENSEZ À AIDER LES AUTRES

Notez ce TIP !

Cliquez sur les étoiles pour évaluer

Cote "18" - Moyenne " - Moyenne4.6"

Aucun vote pour le moment, soyez le premier à voter !

Nous sommes désolés que vous ne l'ayez pas trouvé utile.

Aidez-nous à améliorer ce TIP !

Laissez-nous un commentaire et dites-nous comment vous amélioreriez ce TIP.

Copyright © mentorDay. La reproduction totale ou partielle n'est autorisée que pour aider les entrepreneurs à titre gratuit, en mentionnant toujours l'auteur. "mentorDay"

ENJEUX
Commentaires
Tous les commentaires.
Commentaires

  1. FORFAITING - Journée du Mentor WikiTips

    [...] risques. Les risques de non-paiement par le débiteur, les fluctuations des taux d'intérêt et [...] sont éliminés.

Aller au contenu principal